Ski hors-piste de l’Alpe d’Huez à Clavans

L’extrait ci-dessous est tiré d’un article du magazine français hors-série Skier-Vertical, no 15, novembre-décembre 1996. L’extrait du texte et les photos de l’article, Les 7 péchés de l’Alpe d’Huez, sont de Pascal Junique.


LA GOURMANDISE

Face est du Pic Bayle – Glaciers des Malatres – Cote Séverail – Clavans

 

Face est du Pic Bayle - Glaciers des Malatres - Cote Séverail - Clavans

 

Qui ne souffre pas de ce péché? La neige n’est qu’une friandise sous la semelle des skis.

Comment échapper à ce dessert tantôt froid, tantôt chaud, parfois cuisant, mais toujours fondant.

Depuis le téléphérique, la montée au pic Bayle est un délice, en ascendance régulière jusqu’au pied de l’arête sud-ouest du pic Bayle (35 mn), puis le long de celle-ci (35 mn).

Du sommet, point culminant du massif des Grandes Rousses, vous profiterez d’un panorama à 3600. C’est un abbé qui lui donna son nom en le gravissant le premier. Plonger plein est dans une pente slalomant entre de grandes pentes rocheuses qui surplombent le large glacier des Malartres.

Après avoir franchi la rimaye habituellement peu élevée, revenir rive droite, au pied d’un petit éperon, pour éviter la partie gauche plus crevassée du glacier, et descendre les pentes douces sous le mont Savoyat. En vue du col de Cote Séverail, monter pendant 15 mn pour accéder à la pente large et régulière sur 500 m orientée sud, sud-est sur le glacier du Grand Sablat et une goinfrerie de virages sur le velouté de cette neige généralement transformée.

De là, traverser rive droite du Grand Sablat, plonger sur Clavans-le-Haut et pour vous rassasier, prendre un bon repas à l’auberge de Clavans-le-Bas (1,5 km plus loin).

Fiche technique

  • Style: ski de face raide, puis de large pente régulière.
  • Inclinaison: 45º de moyenne pic Bayle. 40º au départ de Séverail puis 30º.
  • Alt. départ pic Bayle 3 465 m.
  • Accès: 1 h 10 depuis le pic Blanc à pied (sommet des remontées), arrivée 3 250 m. Départ du col de Cote Séverail 2 923 m, arrivée à Clavans 1 400 m.
  • Matériel: classique + corde.

LA PARESSE

Couloir des Pioches – Grand Sablat – Clavans

 

Couloir des Pioches - Grand Sablat - Clavans

 

S’il est parfois une pratique qui s’éloigne du travail et de ses vertus, c’est bien le ski.

Difficile de refuser une pente qui s’offre à vous (presque) sans efforts.

Un petit échauffement (le long de la barrière de filets qui limite au nord les pistes au départ du pic Blanc), vous amène au pylône d’arrivée de l’ancien téléski des Pioches. Une fois sur la corniche qui barre l’accès du couloir des Pioches versant nord, fidèle à votre tactique du moindre effort, vous cherchez à éviter le rappel et passez à l’angle gauche, le long du rocher (très étroit et très raide). Si ce n’est pas possible, il faudra sortir la corde. Partisan du minimum de complications, il vous sera agréable d’utiliser l’ancrage fait de gros piquets de bois, placé en léger contrebas.

Ensuite, la chute est interdite même si la pente n’est pas extrême, et la neige normalement excellente. La sortie se trouve vers la gauche (traversée descendante à droite pour éviter les hautes barres rocheuses qui se trouvent dans le prolongement du couloir).

On rejoint alors la pente douce et large du glacier du Grand Sablat. Rester rive droite. Une fois à l’angle qui forme le bout de la crête des Dents du Cerisier, l’idée de revenir en une traversée plutôt fastidieuse sur le col de Sarenne n’effleure même pas votre esprit fainéant. De plus, ça gâcherait du plaisir. Il faudrait en effet se priver des 900 m de dénivelé qui restent jusqu’au petit village authentique de Clavans-le-Haut.

Retour plutôt tranquille. Taxi jusqu’à Auris, puis remontées mécaniques d’Auris à Huez (20 mn); pour les plus pressés et/ou plus fortunés, faites durer le plaisir avec un retour en hélicoptère jusqu’à l’Alpe d’Huez.

Fiche technique

  • Style: ski de couloir puis larges pentes.
  • Inclinaison: entre 40° et 45º. Alt. départ 3 200, arrivée 2 730 m. Arrivée à Clavans à 1 400 m. Arrivée au col de Sarenne 2 000 m.
  • Orientations: nord pour les Pioches, puis est.
  • Accès: depuis le pic Blanc 3 330 m.
  • Caractéristiques: chute interdite dans les Pioches. Sortie à gauche un peu plus raide, moins exposée. Prudence après des chutes de neige et une période de vent du sud (couloir très chargé). À faire tôt, les pentes orientées est au-dessus des Clavans se transforment rapidement. Retour taxi entre 60 et 100 F/pers.
  • Hélicoptère: 350 F environ.
  • Période: plutôt deuxième partie de saison.
  • Matériel: classique + corde.

Sécurité

  • Informez-vous sur les problèmes nivo-météo, d’itinéraires (reconnaissances, bureau des guides, service des pistes, bulletins téléphoniques…).
  • Réglez et serrez un peu plus vos fixations pour éviter les déchaussages intempestifs.
  • Ne partez pas seul, et informez votre entourage. Partez équipé (sac à dos, ARVA, pelle, sonde, corde et éventuellement amarrage ainsi qu’un piolet ou un marteau piolet).
  • Dans les couloirs, évitez de skier proches les uns au-dessus des autres (ne soyez pas nombreux).
  • Ne relâchez pas la concentration, même si vous êtes à l’aise.

Visez là où vos forces vous permettent d’atteindre.
(Cicéron)